Shorty, ce sous vêtement incontournable !

Également appelé culotte à la garçonne par les Québécois, le shorty est une pièce de lingerie qui fait beaucoup parler d’elle, dans la mesure où il répond parfaitement aux exigences de ces dames en matière de confort et d’esthétisme. Contrairement au boxer qui recouvre intégralement le fessier, ce sous-vêtement s’arrête au milieu des fesses, ce qui lui procure une connotation beaucoup plus sexy. Confortable, il convient à toutes les morphologies. Depuis quelques années, il a gagné en popularité, surtout depuis que le skinny jean est devenu une tendance incontournable. En effet, le shorty sait rester discret même dans un pantalon moulant. Actuellement, les modèles les plus vendus sont ceux en dentelle…

L’évolution des sous-vêtements vers le shorty et ses consorts

À l’origine, les sous-vêtements féminins (soutien-gorge et culotte) ont été conçus dans le dessein de protéger la peau de la friction et de la gêne provoquées par l’envers des costumes. Ils revêtent également un aspect pudique lorsqu’un vêtement est plutôt transparent. Sans oublier sa fonction au niveau du remodelage du corps, notamment avec le corset, la gaine et le panty.
A partir des années 1980, les marques de lingeries prennent conscience de l’importance des dessous dans les garde-robes féminines. Ce qui les amène à innover sans cesse, notamment en matière de culotte, d’où l’avènement du très sexy string. Et pour satisfaire tous les goûts, d’autres modèles ont vu le jour dont le boxer, le tanga et le fameux shorty.

Porter un shorty : quels sont les avantages ?

Le shorty est votre allié pour rehausser vos courbes féminines. Ce boxer raccourci dévoile, en effet, l’arrondi du bas de la fesse. En révélant vos formes, il les met en valeur et galbe ainsi la silhouette. Le shorty est à la fois agréable à porter et pratique. Il présente l’avantage d’être aussi discret qu’un string, pouvant remplacer ce dernier avec panache.
Il se porte très bien sous les jupes et pantalons, même les plus moulants, restant toujours invisible. Et sous ses faux airs de dessous sage, le shorty peut être extrêmement sexy, en particulier si vous optez pour des matières ultras féminines telle que de la dentelle ou la soie. Côté coloris, il y a l’embarras du choix : pop, classique ou fantaisie, laissez exprimer vos envies. Pour paraître encore plus sexy, certains modèles affichent une coupe échancrée.

Comment choisir son shorty en fonction de sa morphologie ?

Le shorty est disponible sous plusieurs modèles. Pour celles qui ont des fesses bien rebondies et des hanches assez larges, le shorty effet string est parfait. Cette lingerie est agréable à porter tout étant très sensuelle. Pour atténuer les hanches et obtenir une taille de guêpe, le shorty à empiècement sur les côtés est fortement conseillé. Quant au modèle taille haute, elle vous sculpte, d’une part, une allure de pin-up et, d’autre part, offre un excellent maintien. Sans oublier que sa coupe permet d’affiner la taille.

Les différents matières et coloris

La matière la plus prisée en matière de shorty reste la dentelle. C’est étoffe très raffinée qui donne une impression tatouage sur la peau pour un rendu encore plus discret. Optez pour des shorty de grandes marques pour la finesse de la coupe, des coutures et des finitions qui sont très élaborées. Côté couleur, le shorty imprimé est aujourd’hui plébiscité par les couturiers de renom qu’il s’agisse de motifs tropicaux, à pois ou floraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *