Auto-construction : les machines qui vous simplifient la vie

engin

Vous avez pour projet de vous lancer dans la construction de votre propre maison. Vous avez déjà avancé dans vos plans, emplacements, techniques et matériaux. Avez-vous envisagé d’acquérir des machines plus lourdes. C’est bien connu, un chantier, on sait quand ça commence mais jamais quand ça se termine. Parfois, il est plus rentable d’acheter des machines de chantier et de les revendre lorsque l’ouvrage est terminé plutôt que de les louer. On fait le point sur les machines à envisager.

Une tractopelle ou une minipelle

La tractopelle fait parti de ces engins multifonctions qui remplissent tellement de tâches différentes qu’ils en deviennent indispensables lors d’actions de gros œuvre.

La minipelle

La minipelle est l’engin le plus courant. Relativement accessible, autour des 5000 € d’occasion, elle permet de creuser des tranchées mais également de démolir, de tasser ou de transporter du matériel.

La tractopelle

La tractopelle quant à elle permettra d’effectuer les mêmes tâches mais avec une plus grande puissance et une meilleure amplitude. En tant que particulier, elle ne nécessite pas de permis spécifique sur le chantier ;

En revanche, elle coûte plus cher : autour de 15 000€ d’occasion.

A cela, il faut ajouter des coûts d’entretiens parfois importants au niveau des chenilles et de la flèche. Un entretien de ces équipements dans une société spécialisée comme SAH sera à prévoir.

Une semi-remorque de chantier

Autre investissement qui permet de gagner un temps considérable : l’achat d’un semi-remorque benne de chantier. Le marché de l’occasion est particulièrement dense et permet de réaliser de bonne affaire. Il est préférable d’investir en début de chantier car c’est souvent au début que l’on est amené à faire de la livraison de matériel.

Tout au long du projet de construction, on sera amené à réaliser de l’acheminement de parpaing, de charpente, d’ardoise, d’huisserie et autres outils. Il est difficile d’anticiper quel jour exactement on aura besoin de capacité de transport.

Au final l’acquisition d’un véhicule permet de gagner énormément de temps en location de camion que l’on n’aura pas à faire.

Il y a deux points à vérifier pour cela. D’une part, le coût. Ces camions affichent des prix de vente atteignant plusieurs dizaines de milliers d’euros. Ces frais sont ensuite grandement remboursés à la revente du véhicule une fois le chantier finaliser mais il faut avoir la capacité d’investissement.

Enfin, en fonction du format de véhicule choisi, il sera sans doute nécessaire de passer le permis poids lourds.

Une bétonnière

Cette dernière machine peut être une évidence pour de nombreuses personnes, pourtant il n’est pas rare d’assister à des chantiers en auto construction où le béton est encore réalisé à l’aide d’une perceuse avec embout mélangeur.

Une bétonneuse ne coûte pas si cher, de l’ordre de quelques centaines d’euros et permet de préparer bien plus rapidement le mortier.

En plus de ce gain de temps, elle offre bien plus de souplesse dans l’utilisation de celui-ci car la bétonneuse tourne en permanence, ce qui permet d’étaler le ciment à un rythme bien plus maîtrisé.