6 points-clés avant d’acheter dans le neuf

plan

Le meilleur placement que les Français choisissent actuellement, acheter dans le neuf fait de l’immobilier la garantie d’une meilleure retraite et de meilleurs revenus. Toutefois, avant de franchir le pas, il faut prendre quelques précautions et adopter les meilleures stratégies. De la gestation du projet jusqu’aux « clés en main », il faut bien se préparer.

Acheter dans le neuf, soyez stratège !

Avec des dispositifs, entre autres la loi Pinel et le Prêt à Taux Zéro, beaucoup se tournent vers l’investissement dans le neuf pour faire le meilleur investissement. Aussi, avant de vous lancer dans le projet, il faut savoir que pour que le rendement soit au rendez-vous, de bonnes stratégies doivent être adoptées. Ainsi, vous devez bien choisir le logement qui vous convient, à vous, à votre situation et surtout à votre budget. Certains ne le savent pas encore, mais il est possible de faire un contrat de réservation avec le vendeur qui s’engage à réserver pour vous le logement en question, mais qui doit s’accompagner d’un dépôt de garantie. Ce dépôt vous sera remis en cas de rétraction, sinon, la vente sera définitive si vous vous décidez à entreprendre les démarches jusqu’au bout.

Des vérifications à faire

Avant de finaliser l’achat d’un immobilier neuf, vous devez vérifier si le bien est garanti en cas de problème, parmi ces garanties celle du remboursement et celle de l’achèvement, mais également celle de la livraison et surtout les garanties après la livraison. Souscrire son bien aux assurances doit être adopté quand on achète une maison, même neuve. Ces assurances incluent les incidents comme l’incendie, le vol et les dégâts des eaux. L’état de l’immobilier, même neuf, pourrait réserver de mauvaises surprises. Il est donc nécessaire de vérifier tous les éléments avant de finaliser le contrat de vente, à savoir le mur, le plafond, le sol, mais également les installations électriques et la plomberie, ainsi que d’autres dispositifs de la maison ou de l’appartement. Vous devez également vérifier les éventuels vices administratifs qui pourraient compromettre le bien, le mieux est de se faire aider par un professionnel et de s’informer auprès de la mairie avant toute signature.

Les réflexes d’un prévoyant !

Avant d’acheter dans du neuf, vous devez toujours faire l’étude du marché, faites de l’enquête sur les prix selon votre région et la superficie de votre projet. Si vous cherchez sur internet « immobilier neuf à Toulouse » vous verrez très vite que le prix ne sera pas le même qu’investir à Paris. Il est également essentiel d’être bien renseigné sur les environnements du bien immobilier : serait-ce un quartier calme, bien desservi, avec un espace vert ? Y aurait-il toutes les commodités à proximité ? Le voisinage est-il agréable et conciliant ? Vous devrez également ne pas seulement vous focaliser sur le prix, vérifiez les taxes et charge y afférentes, car vous devez vous incomber par la suite de la taxe d’habitation, de la taxe foncière et des impôts locaux. Sachez que l’acte de vente définitif est à signer devant le notaire selon l’article L 261-11 du Code de la construction et de l’habitation et que des honoraires doivent être inclus dans les frais pour les deux parties.